Leçon 1 : introduction

Voici quelques phrases et mots pour commencer à apprendre à lire, à écrire et à parler en chinois mandarin.

Nos 8 leçons de chinois mandarin vous apprennent quelques-uns des mots et des phrases les plus importants en chinois pour que vous puissiez commencer à communiquer. Il est important de parler dès que possible pour vous donner de l’assurance même si vous faites des erreurs.

Ces leçons n’ont pas pour objectif de vous apprendre le chinois mais vous donner des éléments de base. Bien sûr, il vous faudra prendre des cours en ligne ou dans une classe qui vous proposera des méthodes pédagogiques pour aller plus loin et vraiment progresser.

Pour cela, il existe de nombreuses ressources en ligne pour apprendre le chinois mandarin :

Les meilleures ressources en ligne pour apprendre le chinois mandarin


Nous débutons sur les salutations, comment dire « Bonjour » et des expressions courantes.

françaispinyinchinois
Bonjournǐ hǎo你好
Comment allez-vous ?nǐ hǎo ma你好吗
Je vais bien, merci.wǒ hěn hǎo,xiè xiè我很好,谢谢
Je m’appelle Tanja.wǒ jiào tán yǎ我叫谭雅
Ravi de vous rencontrer.hěn gāo xìng rèn shí nǐ很高兴认识你
Au revoirzài jiàn再见
Parlez-vous anglais ?nǐ huì shuō yīng yǔ ma你会说英语吗
Oui, je parle anglais.huì,wǒ huì shuō yīng yǔ会,我会说英语
Non, je ne parle pas anglais.bú huì, wǒ bú huì shuō yīng yǔ不会, 我不会说英语

Comment apprendre le chinois ?

  • Obtenez une méthode de chinois mandarin et écrivez des phrases et des mots simples sur des cartes flash et mémorisez-les
  • Suivre des cours en ligne sur une plateforme d’apprentissage des langues ou sur une application : Les meilleurs ressources en ligne.
  • Étudier les principes fondamentaux du chinois, par exemple comment construire des questions, la prononciation, etc.
  • Essayez de trouver un bon professeur de mandarin et inscrivez-vous à un cours de langue chinoise ou visitez la Chine pour une plus grande immersion
  • Apprendre les caractères chinois est difficile. Décidez si vous voulez les apprendre ou si vous préférez vous concentrer sur le mandarin parlé
  • Se concentrer sur l’apprentissage correct des quatre tons dès le début car les mauvais tons peuvent changer complètement le sens des mots

La grammaire du chinois mandarin

Le chinois que vous apprenez ici est la langue officielle de la Chine, que l’on appelle aussi le chinois mandarin. Il est différent d’une autre langue chinoise populaire, le cantonais, qui est principalement parlé dans la province de Guangdong et à Hong Kong. Le chinois mandarin se compose de caractères/écriture standard (你), d’une écriture phonétique (ni) et de marques de ton, par exemple (ˇ) 你 (nǐ).

Les caractères sont utilisés partout dans la vie quotidienne, comme les livres, les journaux, les signes, etc… Les écritures et les tons phonétiques, appelés ensemble Pīnyīn, sont utilisés dans les dictionnaires et les manuels scolaires pour guider les apprenants dans l’apprentissage de la prononciation des caractères.

Comparée à d’autres langues, la grammaire du mandarin est en fait très simple à un niveau fondamental.

Chaque mot reste normalement le même ; il n’y a donc pas de conjugaisons, pas de formes plurielles, pas de genres et pas d’articles. Par exemple le verbe connaître se dit en chinois 认识 (rèn shí) il sera toujours le même, quel que soit le contexte.

Cependant, il y a aussi des éléments dans la langue chinoise que nous n’avons pas dans beaucoup de langues occidentales.

Les tonalités

L’un des éléments les plus difficiles pour l’apprenant de la langue chinoise est la prononciation correcte des quatre tons phonémiques :

  • le premier ton (ˉ)
  • le deuxième ton (′)
  • le troisième ton (ˇ)
  • le quatrième ton (‵)

Le concept de tons n’existe pas dans de nombreuses langues européennes. La meilleure façon de pratiquer les tons est d’écouter attentivement et de répéter les mots et les phrases.

Les noms

Les noms sont assez simples dans la langue chinoise. Ils n’ont ni article ni genre, et il n’y a pas de distinction entre le singulier et le pluriel.

Quant aux noms comptables, pour exprimer ou souligner le pluriel ou le chiffre, il faut ajouter devant un nom divers mots de mesure, tels que 辆 (liàng/mots de mesure pour véhicule), 个 (gè/mots de mesure pour usage général), et 艘 (sōu/mots de mesure pour bateau) :

chiffre + mot de mesure + nom.

Par exemple, 女人 (nǚ rén) peut être compris comme « a/une femme » ou « femmes (femmes) ». 个 (gè/ mot de mesure pour véhicule) est un mot de mesure à usage général. Comme le chinois n’a pas d’articles, « une femme » est égale à « une femme », en chinois c’est 一个女人 ; « trois femmes » est 三个女人.

Les verbes

Maintenant que nous avons déjà appris à utiliser les noms, pour faire des phrases complètes, nous devons connaître les verbes.

Là aussi, j’ai de bonnes nouvelles. Les verbes sont aussi assez simples en chinois ! Ils ne changent pas avec la personne, le temps, le nombre et il n’y a pas de participe.

Les mots chinois (qu’il s’agisse de noms ou de verbes) ne changent jamais de forme. Les informations complémentaires (par exemple les temps, le pluriel, etc.) sont transmises par l’ajout de mots supplémentaires.

Dans le présent, il suffit d’utiliser la forme de base. Pour souligner le présent, le mot 着 (zhe/particule) est placé derrière le verbe.

Exemple : 那个女人站着, nà gè nǚ rén zhàn zhe, La femme est debout.

Maintenant que nous avons appris notre première phrase, laissez-moi vous expliquer un peu l’ordre standard des mots.

En chinois, l’ordre des mots est Sujet-Verbe-Objet. C’est le même que l’ordre des mots en français (par exemple, Tom rentre chez lui).

Le passé est indiqué par 了 (le) – (article pour le passé) qui est placé après le verbe.

Exemple : 那匹马跳了. nà pǐ mǎ tiào le. Le cheval a sauté.

Le futur est indiqué par jiāng/要 (jiāng yào/yào) – qui est placé devant le verbe.

Exemple : 那匹马将要跳. nà pǐ mǎ jiāng yào tiào. Le cheval va sauter.

Les adjectifs

Si vous aimez décrire certaines choses, l’adjectif suit normalement le nom.

Exemple : 这件蓝色的衬衫是新的. zhè jiàn lán sè de chèn shān shì xīn de. La chemise bleue est neuve.

Ici, nous avons en fait deux adjectifs qui suivent le nom « 衬衫 (chèn shān) » :

  1. 蓝色的 (lán sè de) indique la couleur bleue (notez que 蓝色的 (lán sè de) agit comme un adjectif).
  2. 新的 (xīn de) indique que la chemise est neuve.

Veuillez noter que 这 (zhè) fait référence à l’endroit où se trouve la chemise (comme le mot anglais « this »). 件 (jiàn) est le mot de mesure pour les tissus (comme le mot anglais « a piece of »).

Les prépositions

Dans cette leçon, nous apprendrons nos premières prépositions comme sur 上面 (shàng miàn), dans 里面 (lǐ miàn), ou sous 下面 (xià miàn).

Un concept important de la grammaire chinoise est l’utilisation du verbe prépositionnel 在 (zài) pour indiquer « être (dans, à, sur, sous + un lieu/location) ».

Ainsi, 在 (zài) est placé devant les prépositions, ensemble pour former un prédicat, tel que « 在 + un lieu/location +上面 (shàng miàn / on) », « 在 + un lieu/location +里面 (lǐ miàn / in) », et « 在 + un lieu/location +下面 (xià miàn / under) ».

Exemple : 一个 婴 儿 在 车 里面 yī gè yīng ér zài chē lǐ miàn Un bébé est dans une voiture.

Dans la phrase ci-dessus, vous remarquez que « est dans une voiture » se traduit par « 在车里面 (zài chē lǐ miàn) ». « 在… 里面 » signifie « est dans … », donc le verbe « est » n’a pas besoin d’être traduit en plus.

Les questions

Il existe plusieurs façons de poser des questions en chinois.

Vous pouvez utiliser les mots de la question générale 吗 (ma), dans une question à laquelle vous attendez une réponse par oui ou par non.

Ces mots de question sont simplement ajoutés à la fin de la phrase.

Exemple : 你好吗 ? nǐ hǎo ma ? Êtes-vous bien ? /Comment allez-vous ?

Vous pouvez également poser des questions en utilisant des mots spécifiques comme quoi 什么 (shén me), où 哪里 (nǎ lǐ), qui 谁 (shuí) ou pourquoi 为什么 (wèi shén me).

Ces mots de question sont placés à l’endroit où le ou les mots de réponse doivent être placés dans la phrase.

Exemple : 那个女人在做什么 ? nà gè nǚ rén zài zuò shén me ? Que fait la femme ?

Pour répondre à cette question, il suffit de supprimer le mot question, qui est 做什么 et de le remplacer par la réponse : 那个女人在烹饪 (nà gè nǚ rén zài pēng rèn/[Cette femme fait la cuisine]). Comme vous l’avez remarqué, l’ordre des autres mots de la phrase reste le même.

Comme il est vraiment important de pouvoir poser des questions, voici un autre exemple avec le mot question où 哪里 (nǎ lǐ / où)

Exemple : 那个婴儿在哪里 ? nà gè yīng ér zài nǎ lǐ ? Où est le garçon ?

Rappelez-vous simplement que le mot 在 (zài) est également utilisé puisque la question demande un lieu précis.

Cet exemple vous montre comment construire une question « quoi » 什么 (shén me / what).

Exemple : 那辆汽车是什么颜色的 ? nà liàng qì chē shì shén me yán sè de ? De quelle couleur est la voiture ?

Les mots de couleur peuvent être utilisés à la fois comme un nom, par exemple 白色 (bái sè/[blanc]), et 黑色 (hēi sè/[noir]) ; et comme un adjectif.

Lorsque ces mots sont utilisés comme adjectif, ils sont joués devant le nom à modifier et 的 (de/ [particule possessive]) doit être ajouté derrière ces mots de couleur.

Exemple : 白色的屋子 bái sè de wū zi maison blanche

黑色的汽车 hēi sè de qì chē voiture noire

Voici un exemple un peu différent de la question « Quoi ».

Exemple : 那个女人在吃什么 ? nà gè nǚ rén zài chī shén me ? Que mange la femme ?

Vous remarquerez que dans cet exemple, il est fait référence à « la femme ». En chinois, un chiffre particulier, « l’homme » est égal à « cette femme », « le » est traduit par « 那 (nà) » ; il faut un mot de mesure devant le nom.

Bon, répétons cela une nouvelle fois. Si une phrase ne se réfère à personne en particulier et qu’elle est au singulier, une femme est « 一个女人 (yí gè nǚ rén) ». Si une phrase fait référence à quelqu’un en particulier, l’article défini « le » est traduit par « ça », « la femme » est « 那个女人 (nà gè nǚ rén) ».

Déclarations négatives

Pour donner un sens négatif à une phrase, il suffit de mettre le mot (不/bù/ [non, pas]) devant les verbes /adjectifs. Lorsque (bù) est suivi d’un mot de dernier ton, par exemple 是 (shì/ [oui]),

(bù) doit être remplacé par second tone-(bú).不是 se lit « bùshì / [be not] », au lieu de « bùshì ».

Exemple : 这个电话不是红色的, 它是黑色的 zhè gè diàn huà bú shì hóng sè de, tā shì hēi sè de. Ce téléphone n’est pas rouge, il est noir.

Demander quelque chose ou faire une demande

Dans cette section, nous apprendrons comment demander quelque chose ou faire une demande. C’est très courant, par exemple dans les restaurants où l’on demande une assiette ou une boisson.

Exemple : 请把汤匙给我 ! qǐng bǎ tāng chí gěi wǒ ! S’il vous plaît, passez-moi la cuillère !

Pour faire une demande polie, il y a un mot utilisé dans l’exemple ci-dessus : 请 (qǐng) qui commence la phrase et correspond à l’anglais « please ». 把 [adverbe] phrase est assez compliquée.

Pour l’instant, il suffit de se souvenir de 请把汤匙给我 ! (qǐng bǎ tāng chí gěi wǒ!/[ S’il vous plaît, passez-moi la cuillère !]) est le même avec 请给我汤匙 ! (qǐng gěi wǒ tāng tāng chí!/[[S’il vous plaît, passez-moi la cuillère !]). 把 [adverbe] phrase de cette leçon est utilisée pour mettre l’accent sur l’objet qui présente l’objet que vous demandez.

Les phrases « parce que » sont assez faciles, je ne dois donc vous donner ici qu’une brève explication.

« Parce que » signifie 因为… 所以… (yīn wéi… suǒ yǐ… ). En chinois, 因为 (yīn wéi) est pour donner la raison de l’occurrence de quelque chose, et 所以 (suǒ yǐ) est pour mener le résultat de l’événement ou une conclusion d’un état. Parfois, on peut omettre soit 因为 (yīn wéi) soit 所以 (suǒ yǐ) dans une phrase.

Ceci n’est qu’une courte introduction au chinois mandarin.

Si vous voulez aller plus loin découvre Les meilleurs ressources en ligne pour apprendre le chinois mandarin facilement et rapidement.